Résolution générale de l'AG nationale des Francas - mai 2015

En décembre 2014, les Francas votaient leur projet 2015-2020 "Avec les enfants et les jeunes, ensemble pour l'éducation !". Face à l'accroissement de la pauvreté, ils appellent à une meilleure prise en compte des besoins éducatifs, sociaux, culturels et économiques de la petite enfance à l'adolescence. Les Francas revendiquent une action éducative qui transmette et fasse vivre les valeurs (Liberté, Egalité, Fraternité) et les principes (indivivisible, laïque et sociale) qui constituent le socle de la république ainsi que les valeurs d'humanisme, de paix et de solidarité qui contribuent tout autant à la construction du vivre ensemble.

Depuis, l'actualité a renforcé l'urgence politique de ce projet et les Francas se sont engagés pleinement dans les initiatives prises sur l'ensemble du territoire dans le cadre de la grande mobilisation de l'école et de ses aprtenaires, pour les valeurs de la République.

Pour combattre les discours populistes qui se développent, les Francas, mouvement de jeunesse et d'éducation populaire, seront vigilents à ce que les mesures prises s'inscrivent dans la durée et répondent à une prise en compte globale des difficultés rencontrées par une part croissante des enfants, des adolescents et de leurs familles.

Les Francas appellent les collectivités territoriales, même confrontées au poids des contraintes budgétaires, à faire de l'action éducative une priorité.

L'action éducative locale de qualité que promouvent les Francas repose sur :

- une large mobilisation des acteurs, au premier rang desquels les parents,

- la participation des enfants et des adolescents eux-mêmes,

- la reconnaissance de la contribution du temps libre dans le processus d'éducation,

- la formation des professionnels et des volontaires dans le champ de l'action éducative,

- une gouvernance démocratique associant l'ensemble des acteurs et des citoyens.

L'action éducative locale doit également garantir une place à l'engagement des jeunes.

Dans un contexte de réforme territoriale et de réorganisation de l'Etat, les Francas ont pour exigence démocratique de permettre à la société civile organisée de s'exprimer sur la façon dont l'Etat et les pouvoirs publics s'organisent sur le territoire et d'influer sur les politiques publiques. Il est nécessaire de définir, à tous les échelons territoriaux, des espaces de concertation pour penser l'éducation et construire et évaluer l'action éducative sur les territoires.

Il est également indispensable d'inscrire durablement l'enfance et la jeunesse dans les priorités politiques des collectivités territoriales et de faire -comme pour le sport, le rourime et la culture- de l'éducation et de l'éducation populaire des compétences partagées entre les différents niveaux de collectivités et de l'Etat.

Les Francas revendiquent l'existence, sur tous les territoires, de projets locaux d'éducation qui construisent la cohérence entre les projets et les acteurs de l'ensemble des espaces éducatifs.

Les Francas promeuvent la généralisation de comtés locaux pour l'éducation, espaces de réflexion et d'échanges entre citoyens pour porter une analyse, interpeller et s'impliquer dans l'action éducative locale.

 

Classé dans : Edito - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot sice ? :