Les Francas aggissent avec les régions 2015 - 2021 : 4 propositions pour agir avec les régions

La contribution des régions à la comptétence partagée "éducation populaire" :

- Former des citoyens ;

- Encourager les initiatives citoyennes, leur diffusion, leur essaimage ;

- Et pour ela, soutenir les têtes de réseau régionales d'associations d'éducation populaire.

1 - Agir en faveur de la jeunesse

Les Francas sont partenaires des politiques Jeunesse mises en place par les régions :

- par le développement et l'accompagnement de projets de jeunes autour des pratiques numériques, scientifiques, techniques, artistiques et culturelles ;

- par l'accompagnement de la mobilité des jeunes dans le cadre de projets européens (Service volontaire européen) ou internationaux (chantiers de jeunes) ;

- par la formation à l'animation volontaire (BAFA - BAFD) ;

- par la valorisation et la reconnaissance de l'engagement des jeunes, par exemple à travers un brevet de l'engagement, conçu comme une modalité de reconnaissance, d'accompagnement de la personne et de validation des compétences acquises ;

- par l'accompagnement de l'animation des Conseils régionaux de jeunes et la formation des jeunes élus ;

- par le développement d'actions d'éducation à la citoyenneté, au développement durable.

 

2 - Contribuer à la réussite éducative

Les Francas sont porteurs de dynamiques d'éducation populaire auprès des jeunes pour contribuer à leur réussite éducative. Ils agisent avec ou aux côtés des lycées et des centres de formation d'apprentis par le biais de pratiques éducatives apportant des compétences mobilisables dans le cadre scolaire et permettant de prévenir le décrochage scolaire :

- à travers des actions d'éducation aux médias et aux supports numériques (radio, web-radio, blogs), ils proposent aux adolescents des situations d'apprentissage qui contribuent à structurer leur rapport à l'oral, à l'écrit, à la prise de parole, à la gestion du temps, à l'organisation personnelle et collective  ;

- par le biais de prtatiques actives d'éducation scientifiques et techniques, ils proposent aux lycéens et aux apprentis des démarches de découverte, d'investigation et d'expérimentation qui leur permettent de développer  leur curiosité, leurs savoirs, leur esprit critique, de se construire un regard sur le monde qui les entoure ;

- à travers des actions artitiques et culturelles, ils proposent aux adolescents des situations à vivre qui leur permettent  de développer leur compréhension des autres, du monde et leur rapport au sensible ;

- par leurs interventions dans les lycées, les CFA et les internats de la réussite pour tous, ils animent les espaces de de la vie scolaire qui contribuent au vivre ensemble.

 

3 - Favoriser au sein des lycées, les espaces de débat, d'expression, de participation et d'engagement

Les Francas, acteurs éducatifs auprès des adolescents, agissent dans les lycées et les CFA pour contribuer à faire de ces établissements des espaces de débar, d'expression, de participation et d'engagement :

- ils contribuent à animer du débat citoyen dans les lycées et les CFA (laïcité, vivre ensemble  paix, soliarité, développement durable, santé), à faire de ces établissements des espaces d'ouverture sur la cité, sur le monde, et permettre ainsi aux lycéens et apprentis de construire un regard critique ;

- ils accompagnent les formes d'expression des lycéens (médias lycéens, radio ou web-radio, presse lycéenne, blog) ;

- ils accompagnent les formes de participation et d'engagement des lycéens (délégués, conseils de la vie lycéenne, Maisons des lycéens, comités d'éducation à la santé et à la citoyenneté, journées et festivals des lycées, projets initiés par les jeunes eux-mêmes), et contribuent à faire des lycées des espaces éducatifs propices à l'engagement pour les adolescents et les jeunes.

 

4 - Soutenir le développement de la formation professionnelle aux métiers de l'animation

Les Francas sont des acteurs de la formation professionnelle dans le secteur de l'animation. Ils proposent une offre de formatio professionnelle diplômante, certifiante et continue qui vise le développement de la qualité des actions éducatives notamment dans les temps péri et extra scolaires et la structuration du secteur de l'animation par la mise en place des métiers d'animateur, de coordonateur enfance-jeunesse (de secteur, de projet ou de structure) et de directeur (de structure, de service enfance jeunesse ou éducation). Ils interviennent par différentes voies de formation professionnelle : validation des acquis de l'expérience (VAE), formation par apprentissage et formation en alternance.

En tant qu'acteurs de la formation professionnelle, ils peuvent être des interlocuteurs de la Région dans la mise en place de politiques publiques ans ce domaine. Ils proposent d'agir avec les régions pour :

- la création d'une filière de formation initiale aux métiers de l'animation ;

- le développement des actions de formation continue aux métiers de l'animation ;

- le soutien aux besoins territoriaux de formation portés par les acteurs du champ de l'animation.

 

Classé dans : Edito - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot xbwum ? :